vendredi 10 février 2017

Le docteur Jacques Laborde


(Le Donjon 1834 - Lapalisse 1909). Après des études de médecine à Lyon, puis à Paris, Jacques Laborde s'établit à Lapalisse en 1860. Il fut pendant près de 32 ans le médecin de l'hôpital de la ville. Elu conseiller général du canton de Lapalisse en 1882, il devint la même année conseiller municipal de notre ville et fut choisi comme maire. Cependant, Jacques Laborde refusa ce poste pour éviter le cumul des mandats. En 1885, Jacques Laborde démissionna de l'Assemblée départementale pour protester comme la tournure anticléricale de la vie politique locale. Se consacrant désormais à la médecine et à l'agriculture où il s'employa à diffuser l'emploi d'engrais chimiques.


S. HUG

mardi 31 janvier 2017

In Mémoriam : Claude Tain vient de nous quitter


Claude Tain vient de nous quitter à Nantes à l'âge de 63 ans, ville dans laquelle, ce passionné de littérature avait ouvert une bouquinerie il y a quelques années. Originaire de Moulins, Claude Tain fit ses études à Banville avant de gagner l'Université de Tours d'où il sortit diplômé en urbanisme en 1975. Animateur à l'ARIM Auvergne entre 1976 et 1992, Claude Tain marqua la vie lapalissoise de 1980 à 1992. Il contribua en effet dans le cadre de son mandat professionnel à l'amélioration de nombreux domiciles de notre ville et du pays lapalissois. Mais n'oublions pas que ce passionné d'histoire locale et d'action culturelle fut à l'origine du Journal Info Trente et des Rencontres Photographiques de Lapalisse qui permirent de faire venir des grands noms tels que Willy Ronis, Christian Louis et Jean-loup Sieff. Claude Tain demeura un amoureux inconditionnel du Bourbonnais, resté curieux de l'évolution de sa Cité des bords de Besbre. 

S. HUG