lundi 23 novembre 2009

Musée de la Ballonnière de Moisson (Yvelines)

Les cinq articles mis en ligne sur Palicia durant le mois de septembre à l'occasion du Centenaire des Grandes Manoeuvres du Bourbonnais nous ont permis de nouer de fructueux contacts avec le musée de la Ballonnière, situé à Moisson (60 Km de Paris), dans le département des Yvelines. Tout un étage de ce musée est consacré à l'aventure des ateliers Lebaudy, concepteurs du fameux dirigeable République. Nous vous proposons ici une brève interview de Mme Monique Willemyns, conservatrice du musée, autour de ce beau projet de valorisation d'un patrimoine industriel en milieu rural...



Comment est né le projet du Musée de la Ballonnière ? Quelles furent les grandes étapes de sa réalisation ?

Le projet de créer un Musée à Moisson est assez ancien et était déjà à l’ordre du jour du précédent mandat. Parallèlement la commune de Moisson avait acheté il y a plusieurs années maintenant une ancienne grange sur la place du village. Cet édifice, le plus ancien de la place, n’avait pas vu l’ombre d’une truelle depuis plus de 50 ans et demandait de nombreux travaux. Il avait même été envisagé de l’abattre.
Avant de commencer les travaux d’embellissement de la place (pavage en pavés de grès, enfouissement des réseaux électriques), nous avons demandé l’avis du CAUE (Conseil Architecture Urbanisme et Environnement) des Yvelines. Dans les conclusions de son rapport, le CAUE recommandait de conserver ce bâtiment qui participait de l’équilibre de la place dont les 4 rues sont en ailes de moulin.
Le conseil municipal a donc décidé la restauration de ce bâtiment dont les travaux ont été financés par la Région, le Département et la Commune, dans le cadre d’un contrat rural.
Voilà pour ce qui est du bâtiment.

En ce qui concerne la partie muséographique, la Commune en a confié le soin à l’Association « Moisson, le Ciel des Géants » créée en 2003 à l’occasion du centenaire du Voyage Moisson-Paris du Lebaudy I dit « Le Jaune ».
Les financements ont été obtenus grâce à un appel au mécénat d’entreprises et à la générosité des habitants.Toutes ces opérations : restauration du bâtiment, collecte des fonds et installations muséographiques ont demandées près de deux années de travail. Actuellement c’est encore sur le bénévolat que le fonctionnement du Musée et les permanences sont assurés.



Quid de la mémoire des usines Lebaudy à Moisson au moment de la création de votre musée ?

Au moment de la création du Musée, il ne restait plus aucun vestige des usines Lebaudy.Les bâtiments ont été détruits vers 1920 et les terrains exploités par des Carrières. Cependant, Moisson a toujours voulu conserver en mémoire et transmettre aux jeunes générations, cette page de son histoire. Parmi les exemples récents, une grande manifestation a été organisée, du 14 au 22 juin 2003, avec la collaboration du Musée de l’Air et de l’Espace comportant une exposition permanente et un certain nombre d’évènements: Passage de la patrouille de France, inauguration d’une stèle à l’entrée des Ateliers Lebaudy durant le week-end de clôture.
Un fonds d’archives (journaux, d’époque, photos …) avait également été constitué à la mairie. C’est ce fonds, enrichi par des prêts de collections particulières, qui nous a permis de faire revivre l’histoire de ces grands dirigeables sur des panneaux exposés dans le Musée où l’on peut également admirer une magnifique maquette d’époque 1903 qui nous a été confiée par la famille Lebaudy.



Votre musée s’intègre-t-il dans une démarche identitaire permettant à Moisson d’exister entre Paris et la Normandie ?

Aujourd’hui Moisson, situé dans une boucle de la Seine face à Vétheuil et la Roche-Guyon, à 60 km de Paris et à 15 km de Giverny est intégré dans le circuit des impressionnistes.
La commune mise sur la qualité de son environnement privilégié et se dote de nouveaux moyens pour développer le tourisme : réouverture du chemin de halage, ouverture d’un bac, pour les piétons et les cyclistes, entre Lavacourt (Hameau de Moisson) et Vétheuil reliant ainsi les deux rives de la Seine, tout ceci avec l’espoir d’attirer de nouveaux visiteurs.

- - - - - - - - - - - - - - - - -


Pour mémoire : Le Musée de la Ballonnière et du Jamboree de 1947 est ouvert de mars à octobre le samedi et le dimanche après-midi de 15 heures à 18 heures. Les autres jours, sur rendez-vous (01 34 79 37 53) pour les groupes.
A consulter également les pages du Musée sur le site de la ville de Moisson
S. HUG