samedi 20 février 2016

La chapelle Notre-Dame

Pour tous les vrais Lapalissois, la rue de la Liberté n'existe pas, il s'agit de la rue Notre-Dame qui tire son nom d'une petite chapelle aujourd'hui disparue dont il exite, fort heureusement, quelques clichés. Edifiée vraisemblablement au coeur du Moyen Age, la chapelle Notre-Dame, auxilliaire de l'église de Lubié, s'élevait en vis-à-vis de l'hôpital primitif du bourg castral de La Palisse dont elle était peut-être l'édifice de culte. Apparaissant pour la dernière fois dans les archives en 1724, la chapelle Notre-Dame fut peu à peu délaissée. Rattachée au XIXe siècle à l'enclos de la maison des Guyot-Berger, puis des Montaret, notre ancienne chapelle suivit le destin de la "villa Montaret" qui tomba en ruine dès la fin des années 1970. En 1996, la municipalité de Bernard Le Provost décida de faire disparaître cette vérue du tissu urbain lapalissois et d'édifier à la place un ensemble locatif respectant l'unité architecturale de la ville haute.











Ci-dessus, deux clichés de la chapelle pris au cours des années 1970 et un plan de la propriété Montaret levé par M. Laloge, en haut, la chapelle vue de la cour intérieure de la maison Montaret dans les années 1980.

S. HUG

jeudi 18 février 2016

Aux origines de l'intercommunalité

-
Si l'électrification des campagnes durant l'entre-deux-guerres a donné naissance aux premières formes de coopérations intercommunales, ce ne fut qu'après la Seconde Guerre Mondiale que cet élan fut développé. En 1954, sous l'impulsion de Gilbert Barthelot, maire de Lapalisse, et de Lucien Colon, conseil général, un déjeuner de travail annuel réunissant tous les maires du canton fut mis sur pied. A cette époque, le principal sujet d'inquiétude était celui de la qualité des routes communales et départementales.

-


Cliché du premier repas annuel des maires du canton de Lapalisse tenu au restaurant Morlat à Isserpent (document aimablement transmis par Mme Noélie Morlat, ancienne propriétaire de l'établissement). L'idée de ces réunions annuelles avait été lancée par Jean Gay, maire d'Isserpent, décédé en 1953.

-
S. HUG

mercredi 10 février 2016

Le retour annoncé d'un spectacle "Son et lumières" au château de La Palice : enfin une bonne nouvelle !

Affiche du spectacle Son et Lumières dans les années 60 réalisée par l'aquarelliste Hervé Baille.

Après plusieurs années perdues en tâtonnements, voici enfin un projet digne de ce nom. 

S. HUG