samedi 14 février 2009

Une lecture de paysage féodal au XIIIe siècle

Si l'archéologie expérimentale, qui demeure une spécialité anglo-saxonne, commence à gagner ses lettres de noblesse dans notre pays, la reconstitution des paysages du passé est en revanche encore balbutiante. Pourtant, à partir de fonds d'archives, de vieux plans cadastraux, de sources iconographiques ou de l'étude de la micro-toponymie, nous pouvons de plus en plus envisager de recomposer les grands traits de l'univers paysager de nos ancêtres.
-

video

S. HUG

HUGSTEPHANE@aol.com

Aucun commentaire :